Photo Carte identité biométrique : Quésaco ?

Carte identité biométrique : Quésaco ?

La carte d'identité biométrique est la grande révolution de ce nouveau siècle. Pour une identification plus simple, les informations concernant les individus sont contenues dans une puce intégrée dans les papiers d'identité. Les questions sur ce procédé fusent. Pour éclaircir les idées, voici quelques informations à savoir.

Mise au point sur la biométrie

La biométrie est un dispositif perfectionné qui permet de reconnaître un individu. Sa capacité à vérifier instantanément les informations concernant chaque personne en fait un atout majeur au niveau de la protection de la communauté. Elle permet ainsi de mieux contrôler les informations et d'éviter tout délit qui pourrait porter atteinte aux autres, comme le terrorisme qui sévit depuis trop longtemps.

Afin d'y arriver, il existe plusieurs catégories d'identification dans la biométrie telles que :

  • L'identification par l'être : elle se réfère aux caractéristiques de chaque individu du point de vue physique et comportemental.
  • L'identification par le savoir : elle s'appuie sur l'authentification de l'identité par l'envoi de code ou de mot de passe pour accéder à des informations ou des données personnelles.
  • L'identification par l'avoir : elle se base sur ce que l'individu possède comme les documents qui confirment son identité. Ce sont entre autres sa CNI, son passeport et son acte d'Etat civil.

Une puce intégrée ou un code-barre

La carte d'identité biométrique est donc basée sur l'identification par l'avoir. En comparaison avec la CNI traditionnelle, elle est composée d'une puce électronique dite régalienne ou d'un code-barre à une ou 2 dimensions où seront enregistrés :

  • Le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance ;
  • Le sexe ;
  • L'adresse du domicile ;
  • La taille et la couleur des yeux ;
  • Les empreintes digitales ;
  • Une photo répondant à toutes les normes d'identification.

C'est une nouvelle carte qui permet de vérifier rapidement toutes les informations sur une personne et d'éviter tout risque de falsification. En France par exemple, l'Etat a choisi comme modèle celui avec la puce intégrée. Quant aux concepteurs de cartes d'identité biométriques, Semlex group en est un. Il propose, à part la carte d'identité biométrique, une large gamme de supports biométriques répondant aux demandes de ses clients.

Les spécificités de la nouvelle carte d'identité

La nouvelle carte d'identité biométrique répond à des conformités qui s'établissent selon les pays. Celles-ci lui permettent de se différencier des fausses cartes. Dans le standard, on peut noter quelques éléments communs.

  • Au niveau du format, la carte biométrique est de la même configuration que la carte de crédit avec des bords courbés.
  • En ce qui concerne sa matière, la carte peut être en PVC ou en polycarbonate.
  • Pour sa dimension, elle est de 8,6 cm de long et 5,4 cm de large.
  • Pour son calibre, la carte est de 0,76 mm d'épaisseur.
  • Comme autres spécificités, il existe des encres métallisées, UV ou visuellement changeantes. Aussi, on note des sortes d'images à traits fins appelés « guillochis » ou des impressions à couleur nacrée. Des chiffres qui marquent et facilitent son repérage sont également remarqués sur la carte.

Toutes ces spécificités peuvent être procurées par l'entreprise Semlex dont le directeur est Albert Karaziwan. Dans le souci de répondre aux attentes de ses clients, elle ne cesse de développer ses supports de sécurité infalsifiables. Mais selon le pays, certaines spécificités peuvent être adoptées et d'autres non, pour plus de protection.